LUDOMODUL : AIRE DE JEUX MODULABLE SANS TRAVAUX NI ENTRETIEN - CONCUS ET FABRIQUES EN FRANCE

L'écologie du jeu

Ecologie du jeu       par        logo ludomodul

Cette écologie, pour être globale doit concerner le jeu de sa naissance jusqu'à sa fin de vie : fabrication, installation, maintenance, contrôle et recyclage. On a choisi de vous présenter l’aspect écologique de ces différents postes en comparant les jeux « habituels » : balançoire sur ressort, toboggans et structures diverses composées d’accès, tours, passerelles et sorties, et, les nouveaux modules de Ludomodul. Pour être simple, on prend dans chacun de ces jeux le composant le plus important. Pour les jeux « habituels » il s’agit de panneaux de bois aggloméré et pour les « novateurs » de l’enveloppe en polyéthylène des modules.

Fabrication

Un panneau est constitué de lamelles de fibres de bois disposées en fines couches collées les unes aux autres et peintes. Pour fabriquer le panneau on a besoin de troncs de bois découpés en planches qu'on étuve pour les stabiliser. Ensuite ce bois est broyé et disséqué en fibres, lesquelles sont pressées et assemblées en lamelles qu’on colle et superpose en plusieurs couches comme un sandwich géant. Une fois chauffé et séché, ces panneaux sont percés pour recevoir des fixations et sont peints au moins en 3 couches pour mieux résister. Toutes ces opérations consomment une énergie qui dégage du CO2 toxique.
Un module de Ludomodul est constitué d’une poudre de polyéthylène mélangé à des pigments colorés. On introduit le tout dans un moule chauffé à environ 200° et mis en double rotation ( rotomoulage). Une fois refroidi, le moule est ouvert pour sortir le module. Pour économiser l’énergie ludomodul ne chauffe que le moule (et non tout un four) par des lampes électrique à infrarouge dont les rayons sont axés uniquement sur le moule sans émettre de gaz toxique. Ainsi Ludomodul nécessite environ 10 fois moins d’énergie que les panneaux d’aggloméré peints et ne dégage aucune émission de gaz toxique.
L’installation
L’installation du jeu consiste à faire le nécessaire pour que les enfants puissent jouer en toute sécurité sur le lieu choisi. Avant de monter la balançoire sur ressort il faut terrasser pour faire le radier en béton qui va recevoir sa fondation et le sol amortissant, là où le contrôleur ( Véritas, Socotec, Apave ) l’indique. Sur le pourtour, il faut aussi prévoir un drainage. Après la mise en place de la mousse ou des dalles amortissantes, on monte les différentes pièces du jeu et l’ensemble est boulonnée sur le socle de la fondation. Outre le coût des travaux qui multiplie par 10 le prix de la balançoire et le temps de plusieurs semaines de travail nécessaire, tout cet ouvrage a nécessité des transports pour amener les matériaux sur place, faire du béton et tous les artisans, concepteurs et contrôleurs qui l’ont bâti et installé.
Une fois les modules Ludomodul sur l’aire de jeu, le bénéficiaire les dispose à 2m de tout obstacle comme il veut et les remplit de 100 Litres de sable pour augmenter leur stabilité. De même suivant la nature du sol, il fixe les modules par vissage ou piquet (sardines de tente). L'installation est donc immédiate, à coût nul et ne nécessite aucun déplacement spécifique puisque le personnel sur place peut l'effectuer. Et un sol amortissant n'est pas nécessaire puisque la hauteur de chute d'un enfant est pour tous les modules inférieure à 60 cm. En conclusion, même si on prend seul en compte les véhicules qui ont transporté matériaux et personnels nécessités pendant plusieurs jours par cette installation des « habituels », l’émission de gaz toxique est infiniment supérieure à celle des « novateurs ».
geomodul enfants
Maintenance
La maintenance reflète la vie du jeu pour une dizaine d'années environ. Pour les jeux « habituels », il convient de prévoir au minimum une visite du contrôleur (Véritas, Socotec, Apave …) chaque année. Il indique éventuellement les réparations nécessaires sur les jeux : fixations, usure, sol amortissant détérioré ou ne répondant plus à une certaine élasticité etc... Cela, sur 10 ans, se traduit par plusieurs dizaines de visites pour contrôles et réparations diverses. Chaque fois avec des déplacement véhiculés de provenance parfois lointaine qui polluent.
Pour les modules « novateurs », rien à prévoir sauf quelque rinçage à l'eau de la boue que peuvent déposer les chaussures des enfants sur les modules. Cette opération peut être éxécutée par un personnel local. Donc pas de pollution pour les « novateurs » qui n'a ni entretien, ni contrôle, ni déplacement de personnel.
Recyclage
A la fin de vie d'un produit on doit si possible le recycler et réutiliser le produit du recyclage. Pour les panneaux de jeux « habituels » le recyclage est impossible parce que trop onéreux. Il est trop difficile d'enlever la peinture qui s'infiltre entre les fibres agglomérés du bois. Après il faudrait séparer ces fibres de la colle qui les a imprégnée. Le recyclage impossible du panneau se termine donc dans un four qui recueille une partie des gaz polluants émis lors de la combustion. Tout cela a un coût élevé pour un résultat négatif puisque rien ne peut être recyclé.
Pour le module Ludomodul, on broie facilement en poudre le polyéthylène qui compose son enveloppe. Cette poudre peut être à nouveau mise dans un moule et rotomoulée. On obtient un ou des produits totalisant le même poids que le module de départ. Ludomodul assure donc un développement durable parfait de ses produits puisque la totalité du module est recyclée à bas coût et sans pollution.
Après avoir comparé le panneau d'aggloméré en bois peint qui compose l'essentiel du jeu « habituel » avec le module novateur de Ludomodul en polyéthylène, de sa fabrication jusqu'à sa fin de vie, il apparaît que le module est moins consommateur d'énergie et beaucoup moins polluant que le panneau. L'écologie est un enjeu très important : tenons en compte !
Ludomodul offre de multiples avantages comme l'économie d'un sol amortissant, une installation rapide en toute sécurité et un coût peu onéreux. 
MODULES

cour Recreation ludomodul societe écologie recyclage

Ajouter un commentaire