LUDOMODUL : AIRE DE JEUX MODULABLE SANS TRAVAUX NI ENTRETIEN - CONCUS ET FABRIQUES EN FRANCE

Manger mieux, Bouger plus

Manger mieux et Bouger plus!  par    logo ludomodul

Lancé en 2001, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) « Manger Bouger » est un plan de santé publique visant à améliorer l'état de santé de la population en agissant sur l'un de ses déterminants majeurs : la nutrition. Pour le PNNS, la nutrition s'entend comme l'équilibre entre les apports liés à l'alimentation et les dépenses occasionnées par l'activité physique.

En parallèle, plusieurs études montrent qu'une activité physique brève, intense et renouvelée plusieurs fois par jour peut permettre d'éradiquer le surpoids et l'obésité exogène chez l'enfant. Et ces épisodes « sportifs » répétés parviendront plus tard à le préserver des maladies cardiovasculaires, respiratoires, diabètes.


Mais la pratique d'une activité physique régulière peut se révéler bénéfique dans bien d'autres domaines chez l'enfant.

En effet le neuro-scientifique Marc Roig de l'Université MacGill de Montréal (Canada) a observé que le processus d'apprentissage est amélioré  après un effort intense et bien ciblé. Cette observation a été confirmé par de nombreux tests physiques effectués par des animaux (parcours de labyrinthe), suivis de tests de mémorisation. En faisant de l'exercice tout en apprenant, l'accroissement du nombre de connexions entre les neurones dans l'hipocampe (région de la mémoire), est encore plus important... Une confirmation de manière indirecte chez l'Homme a été observée 

Ce phénomène s'expliquerait par l'afflux sanguin au cerveau provoqué par l'exercice physique ; Cette concentration sanguine enrichie en neurotransmetteurs facilite l'apprentissage : l'adrénaline, la noradrénaline, la dopamine, le BDNF et l'acide lactique stimulent la production des neurones et le processus de mémorisation.

C'est à cause des modifications biologiques similaires que l'on se souvient avec acuité des meilleurs comme des pires moments de notre vie , associés à des émotions intenses. Après un effort physique bref et intense, un phénomène identique se produit, qui dope la mémoire. Une fenêtre propice à l'apprentissage s'ouvre. (M. Roig)


«  L'école constitue un lieu privilégié pour mettre en pratique les atouts d'une activité physique régulière durant la récréation. »

En effet l'enfant ne peut être attentif à l'enseignement que son professeur lui prodigue en continu. Les récrés sont nécessaires pour lui permettre de respirer et de se distraire entre deux leçons. Mais la cour de récréation, souvent vide, condamne l'élève à l'oisiveté qui dégénère parfois en violence. La cour équipée de balançoires, de toboggans ou de structures diverses impose à l'enfant de jouer sur chaque jeu une gestuelle limitée, répétitive, donc lassante, n'apprenant rien et finalement vite abandonnée.

Pour éviter la lassitude des enfants, le jeu doit, au delà du besoin inné de jouer, valoriser la liberté d'entreprendre, le libre arbitre et responsabiliser l'enfant. Ludomodul génère cette osmose entre la liberté et le jeu. Les modules Ludomodul permettent à l'enfant de décider de jouer ce qu'il veut et comme il le veut. Cette liberté ludique augmente sa motricité en mettant à profit son imagination illimitée, participant ainsi au renouvellement de son jeu.

Le développement mental de l'enfant sera d'autant plus remarquable qu'il est l'auteur et l'acteur de son jeu qui devient, de facto son expérience personnelle. Et comme le dit Marcel Roig on se souvient avec acuité de ses meilleurs moments : ils vont doper sa mémoire et faciliter l'apprentissage des leçons. 


Oui, mettez dans votre cour de récréation, du Ludomodul : C'est bon pour les neurones de vos enfants !

JF VINCENT

MODULES

école Recreation ludique ludomodul pédagogique motricité

Ajouter un commentaire